default_mobilelogo

Yeoman

"YEOMAN"

 

A yeoman is a late medieval British farmer of middling

social status who owned racing yachts 

 

 

 

 

En dehors de cette définition humoristique qui nous sert de préambule, les Yeoman c'est avant tout l'aventure nautique et sportive de la famille Aisher.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Owen Aisher

 

Tout débutee en Mai 1900 quand naît Owen Aisher par qui tout a commencé. Il épouse Ann en 1921 et aura deux fils dont Robin en 1934, et deux filles. Il quitte tôt l'école et au côté de son père dans les années 30 développera une technique de fabrication de tuiles de couvertures pour les toitures.

 

Il apprend la voile ces années là au Ranelagh Sailing Club sur la Tamise, avec un ami N.Wates.

En 1934, Owen devient le co fondateur de l'entreprise de matériaux de construction Marley Ltd dans le Kent, dont il sera la patron de 1945 à 1982. Durant la guerre, Owen Aisher, participe à l'édification de ports artificiels si utiles au débarquement de Normandie. Celle-ci terminée, il crée un département plastique chez Marley et ira dans les années 80 jusqu'à fabriquer des pièces pour l'aéronautique.

Homme ouvert et novateur, manageur par l'exemple, sa devise était "Essaye de quitter ce monde avec un peu plus que lorsque tu y es arrivé"

C'est dans les années 30 également, qu'en naviguant sur des 14ft dinghies, il se liera d'amitié avec un architecte qui dessinait ces petits bateaux, Charles A. Nicholson. Vous comprendrez pourquoi Owen Aisher a possédé autant de bateaux dessinés par cet architecte réputé de son époque. Il se lie aussi d'amitié  pour le duc d'Edimbourg qui lui affrètera régulièrement ses Yeoman pour les premiers jours de la traditionnelle semaine de Cowes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Robin Aisher

Embarqué très jeune sur les Yeoman, son fils Robin prend très vite le virus de la compétition et montre des qualités de régatier exceptionnelles. Il débute la compétition de haut niveau sur soling puis passe au 5.5 JI où il sera médaillé de bronze aux J.O de Mexico-Acapulco en 68. Il fonde MDL "Marina Developments Limited" avec son frère Peter et gèrera ainsi 18 marinas importantes Anglaises jusqu'en 1985. Depuis les années 90 il occupe des postes de chairman ou membre de conseil d'administration de nombreuses sociétés et cumul un nombre de titre honorifiques étonnant auprès des clubs les plus réputés en matière de course en Angleterre. Trois fois capitaine de l'équipe Anglaise de l'admirals Cup, il est très attaché à l'enseignement de la voile, certains de ses Yeoman (Yeoman of Hamble et Yeoman of Wight seront confiés à des clubs pour ce faire)

Il est l'auteur d'un ouvrage : "Yacht Skipper" dans lequel il a essayé de transmettre sa passion pour la course au large et ses méthodes pour réussir. L'une de ses réflexions favorites : "Tu ne peux espérer gagner si tu ne sais pas pourquoi tu as perdu"

 

David Aisher

 

David Aisher

 

David est le neveu de Robin Aisher. Owen est son arrière grand-père. Il est propriètaire des Yeoman XXX et suivants. Très impliqué dans l'enseignement de la voile il court régulièrement avec des équipages jeunes du RYA Youth Squad ou de la BKA (British Keel Boats) sur des Yeoman mis à la disposition des clubs (Yeoman of Hamble ou Yeoman of Wight J109). Il habite dans le Kent mais régate aussi aux Bermudes ou aux Caraîbes avec ses derniers Yeoman que nous présenterons en fin d'article.

 

 

Yeoman premier du nom : Ketch de 56 ft commandé en 1935 chez Camper & Nicholson. Peu d'informations si ce n'est qu'on le retrouve ans les années 60 aux Caraîbes à St Thomas, sous le nom de "Big Electra", propriété du capitaine Bob Crytzer pour son activité de charter.

Yeoman II : Owen Aisher achète le 6 mètres  JI "Elme" en 1937. C'est un Camper & Nicholson.

Yeoman III : Plan Camper & Nicholson de 1950, 48,5 ft HT, 35 ft flottaison, gréement 7/8. Vainqueur du Fatsnet 1951, puis rebaptisé Griffin 2 dans l'équipe Anglaise de l'Admiral's Cup 1959 skippé par le  major G.Potter. Le bateau a navigué dernièrement aux Canaries et a fait l'objet d'un plan de restauration à Barcelone.

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Yeoman IV :5.5 m JI, Camper et Nicholson 1952, finira 15eme/16 au jeux olympiques de 1952, loué à B.Symonette pour représenter l'Angleterre.

 

 

Yeoman V : 5.5 m JI Camper & Nicholson, 1955.

Yeoman VI : 5.5 m JI Camper & Nicholson, 1959

Yeoman VIII : 5.5 m JI Camper & Nicholson.

Yeoman X : 5.5 m JI Ohlson, 1962. Construction en acajou.

Yeoman XII : 5.5 m JI  Ohlson, 1964.

Yeoman XIII : 35 ft Camper et Nicholson, 1965

 

 

Yeoman XIV : 35 ft dessiné et barré par Peter Nicholson. construit par Camper & Nicholson en 1966. Ce One Tonner en bois de 27.5 ft de rating marque le tournant de l'orientation de la famille Aisher pour la course au large et le RORC, le temps pour Robin de terminer sa période quillard avec le titre olympique en 5.5 l'année suivante. ( voir Yeoman XV. ) Ce bateau sera barré par P.Nicholson lui même lors de la one ton cup de 67 à Copenhague. C'est la fin pour lui hélas des carènes à tableau arrière inversé et quille longue, et Tina, avec D.Carter, lui fera comprendre qu'il faudra travailler avec de nouveaux architectes pour continuer à gagner des courses du RORC. D'autres architectes de cette époque d'ailleurs, Illingworth entre autres, commencent a dessiner des voutes allongées (Maïca), en évolution de one Ton comme Maryka (Arabel III) a tableau inversé aussi,(Voir photo ci dessous). La barre à roue sur les photos ci dessous n'est sans doute pas d'origine, le bateau s'appelle maintenant "a day in  the race" (En hommage au titre de l'album du groupe Queen), il a été totalement restauré à Beaulieu, et navigue depuis 2001 sous la houlette de B.J.Martin dans les British classics regattas.(http://www.britishclassicyachtclub.org)

 

YeomanXIV

Maryka Arabel III

Tina, Maryka, ? (Photos YM Tanton)

YeomanXIVa

 

 Le génois à enrouleur, la GV lattée et le radar traduisent

les concessions faites lors de la restauration du XIV.

 

 

 

 Yeoman XV : 5.5 m JI  Ohlson, 1967.

C'est avec ce 5.5 que Robin obtiendra sa médaille de bronze aux J.O. de Mexico-Acapulco en 1968. Le bateau sera ensuite prêté au Ringwood Grammar School comme bateau d'entrainement.

 

 

Yeoman XIX : 40 ft, Camper & Nicholson 1973 , rating 30.1, sans doute coque aluminium, nouvelle spécialité de ces chantiers à l'époque.

 

Yeoman XIX

 

On notera la bome à rouleau encore présente alors que des bomes à prise de ris rapides existaient sur d'autres one off ces années là. Le reste des lignes est très moderne pour un C&N et c'est la première (??) fois que l'on voir apparaître les couleurs coque verte proue verte foncée des Yeoman.

 

YeomanXIXa

 

Le prince Philip lors d'une semaine de Cowes, à bord du XIX... On notera aussi les casquettes à bord, représentatives du besoin des Anglais de formaliser le commandement à bord. Owen Aisher aux jumelles ???

 

Yeoman XX : D.Peterson aluminium. Ce plan fera 2 Admiral's Cup avec R.Aisher en 75 et 77 et est, à mon point de vue, celui qui a le plus dominé ses adversaires en son temps.

 

YEOMAN XX_GB_197519771

 

Ce plan était un Two Tonner dont plusieurs coques sont issues, on citera Intuition, aux US, et Yena en Italie. Tous 3 ont cartonné !

Sur la photo de droite on reconnait Robin Aisher à la roue, sous le vent, avec un équipage bien concentré à la marche de Yeoman sous spi serré (Jokey pole en place). D.Peterson était, en 75, inévitable pour gagner au RORC. Les tall boy seront remplacés par des trinquettes de spi plus grandes et amurées un peu plus en avant (photo de gauche), les bômes sont à prise de ris rapide, on utilise des barres à roue dès 40 pieds car on a des bateaux à déplacement medium à lourd, donc physiques, encore à cause de la jauge IOR.

 

Yeoman XXI : D.Peterson Aluminium, 43 ft, a terminé le fastnet 79, non sélectionné dans l'équipe Britannique AC de cette année.

 

YEAOMAN XXI-79

 

Des formes plus enveloppées que le XX, on remarquera l'emploi de la trinquette couplée au génois lors de reaching.

 

Yeoman XXII : D.Peterson 39 ft

 

Yeoman XXIII : G.Frers 43 ft, Admiral's Cup 1981.

 

YeomanXXIIIa

 

Ce premier plan Frers des Aisher a été construit aux USA en aluminium fin collé et riveté, ce qui évite tout enduit de surfaçage. L'arrière a été refait (Coupé à la tronçonneuse puis reconstruit avec le même matériau) et rallongé pour utiliser une évolution de la jauge IOR et optimiser le rating de Yeoman, une série de plans de voilures ayant pu être redessinnés par après. Contrairement aux apparences, le cockpit et sa roue ont été déplacés, mais la quille et le safran sont à leur place d'origine. Le dessin de la nouvelle poupe n'est pas sans rappeler les dessins Judel Vrolijck que l'on verra fleurir quelques années plus tard. (Même interprétation de la jauge IOR ?) Les roues de très grand diamètre s'imposent alors sur les plus de 40 pieds.

 

YeomanXXIII

 

Sur cette photo de couverture du livre de R.Aisher (Evoqué dans la Biographie de R.Aisher en introduction), le XXIII montre sa grande roue, son filet placé sous le haut du tableau arrière pour ne mettre trop de matériel à l'eau, et des systèmes de rails multiples pour la reprise des génois qui ressemblent fort à des panneaux intégrés au pont. Les bastaques tout à l'arrière laisseraient supposer que le gréement est 7/8, d'autant qu'elles sont doubles.

 

 

Yeoman XXIII photographié en 2013 pour un changement de propriétaire, encore en bel état. ON notera la ferrure de reprise de cadènes sur la photo de droite, prise entre 2 couples aluminium plus épais que ses voisins.

 

 

Yeoman XXIV : Plan Frers, 46 ft, gréement en tête.

 

 

 

Bateau construit chez Beneteau, CNB, sur base d'un FIrst 456, avec les options suivantes :

- Coque Vinylester

- Mât Sparcraft plus haut

- Grément en Rod, équipé hydraulique Navtec

- Winchs plus gros, dont Lewmar 70 et console.

- Quille plomb plus profonde et profil NACA

- Safran carbone sur roulements.

 

 

LOA	14.20m 
LWL	12.00m 
Beam 4.30m 
Draft	 2.50m 
Displacement 14,000kg 
Balast	    4,700kg 

Palmarès:

Winner Class 1 RORC 1984
• 2nd Class I Cowes/Cork 1984
• Winner overall Channel Race 1984
• 2nd overall & 1st in Class Morgan Cup 1984
• Winner Overall Breskens Week



 

 

Yeoman XXV : Plan Castro, One Tonner ayant participé à la cup 85. Loué aussi par l'équipe Irlandaise pour l'AC 1985, sous la houlette de Hans Fogh. Son numéro de voilure était K711, son tableau arrière était ouvert et terminait le large cockpit du plan Castro de l'époque. Sa coque était métallisée avec le nom YEOMAN inscrit sur le bau maxi, 3 larges bandes noires l'encadrant entre l'étrave et la jupe arrière. Enfin le franc bord de ce plan est plutôt important pour un Castro.

 

 Yeoman XXVI : Two Tonner Frers de 45 ft. Vendu et passé sous pavillon Hollandais en 2009. Sa ligne rappelle le First 51 (La poste), un dessin Frers de la même époque, et le Firts 46.

 

YeomanXXVIYeomanXXVIa

 

Yeoman XXVII : Farr 50 ft 1988 construit par Mc Conaghy aux USA, chantier retenu pour produire le Ker40 carbone en 2010.

 

 

 

 

YeomanXXVII

YeomanXXVIIc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'ancien propriétaire doit être très heureux de voir dans quel état ont été conservé ses anciens bateaux ! Ce plan est à double cockpit avec descente "barreur" et descente" wincheur". Probablement un gréement 7/8 si l'on se réfère à l'emplanture avancée du mat, à son faible diamètre et aux bastaques dans la jupe arrière.

Ce plan est une extrapolation des "One Tonner" des années 80, ce plan de Farr était originellement "Great Expectations". Il avait été dessiné au départ pour la Clipper Cup et la Southern Cup, mais avec quelques concessions au confort. . Great Expectations devenait ensuite Yeoman XXVII, et faisait partie de l'équipe Anglaise qui échouait dans l' Admiral's Cup en 1989. 

 

Yeoman XXVIII : Ce Yeoman est le premier OD (One design - Monotype) de R.Aisher. C'est un Sigma 38, plan David Thomas construit par marine project en Angleterre. Le prince Philip a couru à son bord à Cowes de 1999 à 2006, on le voit assis au vent au dessus du barreur sur la photo de droite. La princesse Anne a souvent régaté contre son père à bord d'un autre sigma 38 :) C'est un compromis course croisière qui a servi à beaucoup d'écoles pour l'enseignement de la  course au large. Plus de 120 Sigma 38 ont été fabriqués, le dernier l'a été en 1993.

 

YeomanXXVIIIYeomanXVIIIa

 

Yeoman XXX : Farr 72 ft, 1986.

 

YeomanXXXYeomanXXX72ftfarr

 

Yeoman XXXI : Yeoman of Hamble. Judel Vrolijk 44 ft de 1999. Bateau rapidement modifié pour optimiser son rating IRM pour la commodores cup 2000, par Simon Rogers (Fils de Jeremy Rogers fondateur du chantier ayant produit les Contessa :))

La quille, le gréement ont été modifiés, Yeoman of Hamble termine 3eme individuel à la Commodores cup, et 2eme en équipe.

 

JV44Yeoman of Hamble

 

 

Yeoman XXXI(bis) : Yeoman of Wight. J109 de série prêté au RYA Youth squad comme bateau d'entrainement et d'école à la courses au large. Confié en 2011 à la BKA (Boat Keel academy).

 

Yeoman of Wight

 

Yeoman of Wight figure parmi les tous meilleurs "JBoat" d'Angleterre.

 

Yeoman XXXII : Rogers 46 commandé par David Aisher à Simon Rogers. 3 Sister ship sont construits en Thaïland pour la jauge IRC, full carbon façon mini TP52. Ces plans performent rapidement, D.Aisher régate d'abord aux US (2008 ?) puis en Angleterre avec ce dernier Yeoman (A ce jour :)) Il participe à la Baltic sprint et à toutes les grandes courses au large classiques Européennes. On remarquera sur la troisième photo l'adjonction d'un bout dehors probablement pour utiliser un deuxième rating IRC avec un spi asymétrique.

Après la monotypie et un rapide passage au maxi avec le XXX, D.Aisher revient aux fondamentaux de la dynastie Aisher, la course au large à haut niveau selon la jauge qui rassemble les meilleurs compétiteurs du moment. Comme son arrière grand père Owen avec Charles Nicholson, David a choisi un architecte avec qui il entretient des relations amicales et partage de nombreuses idées pour ses plans à venir. Quatre générations après leur entrée au gotha de la voile en Angleterre, les "Yeoman" sont plus que jamais là et tiennent leur rang. Le vert d'eau des carènes a un peu foncé, les mats sont passés de l'argent au noir vernis, Owen ne rougirait pas des bateaux de David.

Y aurait-il le gène RORC d'Owen qui se serait transmis puis aurait muté en gène IRC chez David ??????

 

YeomanXXXIIaYeomanXXXII

 

YeomanXXXIIbYeomanXXXIIc

 

 

 

 

 

A suivre................................

 

Toutes les photos présentées sur ce site sont, à priori, libres de droits d'auteur. Si tel n'était pas le cas ou si vous souhaitiez en limiter l'usage, merci de nous le signaler en précisant la référence de la photo sur un mail contact, menu contact en haut de page ou ici directement.